Chateau Vin

Edition du 18/02/2020
 

Duclot

Réputation

PETRUS


Pour comprendre Petrus, rien ne vaut ce qu’en dit Jean-Claude Berrouet (à la retraite, c’est son fils Olivier, aujourd’hui, qui est aux commandes) : “Lorsque l’on parle d’un vin, il faut d’abord présenter le sol, c’est lui qui lui donne son originalité, sa typicité et, à Petrus, l’originalité est particulièrement importante puisque l’on sort des sentiers battus bordelais. Ici, ce qui prime, c’est la rencontre de 2 argiles, une argile ancienne, bleue, arrivée dans la seconde moitié de l’ère tertiaire. Au Quaternaire, il y a eu des recouvrements graveleux, mais, à Petrus, ce sont des argiles noires gonflantes qui donnent la spécificité… Petrus (11,5 ha) est situé sur un plateau et plus précisément sur un mamelon argileux qui culmine à 42 m d’altitude, ce qui permet aux eaux de ruissellement de surface de ne pas stagner et d’aller vers le bas. Ainsi, il n’y a jamais d’excès d’eau mais l’une des vertus de l’argile est ce pouvoir de rétention d’eau, elle se comporte comme une belle éponge, et restitue l’eau lentement à la plante en période de sécheresse. Petrus, c’est aussi l’expression d’un cépage, le Merlot, qui s’épanouit pleinement sur ces argiles. C’est un vignoble très ancien. J’y suis arrivé en 1964 et j’ai connu une parcelle postphylloxérique qui avait été plantée en 1885. Il y a encore des parcelles plantées en 1957, mais la moyenne d’âge des vignes est de 35 ans. À partir de 1985, nous avons fait un gros effort de sélection massale en collaboration avec l’Inra et la chambre d’agriculture. Pour les replantations, nous avons réintroduit les vieux pieds de vigne sélectionnés et passés en Tests Elisa pour vérifier leur état sanitaire. Ainsi, nous avons reproduit les vieilles sélections qui avaient été choisies par nos anciens, auxquelles nous avons ajouté de nouveaux clones, de telle sorte qu’on laissera aux successeurs la population ancienne et la population moderne. La culture de la vigne est très traditionnelle à Petrus : on laboure 2 fois par an, on chausse et déchausse. Les rendements varient de 25 à 39 hl/ha mais la moyenne se situe plutôt vers 35 hl/ha. Les vendanges sont manuelles, effectuées en cagettes avec un tri sévère effectué sur 2 tables de tri. La vinification est très traditionnelle avec des fermentations en cuves béton. Nous privilégions des extractions très mesurées, ainsi les cuvaisons ne sont pas très longues car nous souhaitons rester sur le fruit et des tanins soyeux. S’ensuit l’élevage durant 18 à 20 mois en fûts de chêne avec une proportion de bois neuf qui varie selon les millésimes (un peu plus de 50 %). Nous évitons le surboisage, toujours dans un souci permanent de préserver la spécificité du vin. Le vignoble est protégé en lutte raisonnée. Nous pratiquons depuis 1991 l’étude de la maturité phénolique en parallèle avec la maturité physiologique. Avec l’indice de maturité et la dégustation des baies, parcelle par parcelle, nous déterminons une date de vendange la plus précise possible, ce qui est un facteur primordial pour obtenir la meilleure qualité d’un vin. La force du terroir se retrouve aussi dans le potentiel d’évolution. Celui de Petrus est très important et tout le monde se souvient encore des fabuleux 1953, 1955, 1959, 1961 ou de l’exceptionnel 1947…” Ce Pomerol 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus. Superbe 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit son évolution. Le 2006, succulent, avec ce nez légèrement épicé, a des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux. Duclot est la référence incontournable du négoce de grands vins depuis sa création à Bordeaux en 1886. Pour le négociant, l’enjeu de ce déménagement est d’affirmer toujours plus son ancrage sur la fameuse “place” de Bordeaux, tout en marquant nettement son esprit d’ouverture face aux opportunités des différents marchés, sous la houlette de sa directrice générale Ariane Khaida. Quant au stock - plusieurs millions de bouteilles - il reste en lieu sûr dans les chais de Duclot, une plateforme logistique de 20 000 m2 située à Martignas, aux portes de Bordeaux. Ariane Khaïda dirige Duclot depuis quatre ans. “Notre site internet Chateauprimeur est le seul site internet au monde dédié à la vente de vins en primeurs, faisant bénéficier nos clients de cet accès direct aux allocations des châteaux. Concernant Chateaunet, nos magasins se sont offert un lifting pour mieux répondre aux attentes des clients en proposant une immersion totale dans l’univers des vins, Champagnes et spiritueux.”

   

Duclot

Jean-François et Jean Moueix
Duclot 3, place Rohan
33082 Bordeaux Cedex






> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine des RAYNIÈRES


C’est en 1840 que l’on retrouve des traces du Domaine des Raynières. Arrivé en 2006 au Domaine, Sylvain Rebeilleau représente la 6e génération. Culture raisonnée : vignes enherbées pour maîtriser leur vigueur, rendements régulés grâce à la taille et vendanges en “vert”. La vinification se déroule dans un chai climatisé en cuves en Inox thermo régulées pour une parfaite harmonie suivant les cuvées désirées. Nous avons beaucoup apprécié le Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny 2017, Cabernet franc, élevage traditionnel en cuves Inox thermo-régulées, vraiment réussi, de couleur profonde, concentré, avec des arômes de fruits cuits, de cassis, alliant couleur et matière. Très beau Saumur-Champigny_definition.html"class="lexique" target="_blank">Saumur-Champigny Vieilles Vignes 2016, Cabernet franc, élevage traditionnel en cuves Inox thermo-régulées, savoureux, d’une grande richesse aromatique (griotte, mûre, cuir), de robe intense, ferme, aux tanins denses, d’excellente évolution. Goûtez le Saumur rouge 2017, Cabernet franc, avec un élevage traditionnel en cuves Inox thermo-régulées, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette, un vin franc, classique et typé, et le Saumur blanc 2017, Chenin, très élégant, de bouche dense et plaisante par sa vivacité, des arômes d’abricot et d'aubépine.

Sylvain Rebeilleau
33, rue du Ruau
49400 Varrains
Téléphone :02 41 52 44 87
Email : contact@domainedesraynieres.com
Site personnel : www.domainedesraynieres.com

BERTHELOT-PIOT


Un vignoble familial depuis 5 générations, de 15 ha, en viticulture raisonnée. Chantal, Yves et leur fils Eddy seront heureux de vous accueillir sur rendez-vous Remarquable Champagne cuvée Prestige, qui allie distinction et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux notes subtiles de poire et de verveine. Joli brut Tradition, 90% Pinot meunier et 10% Chardonnay, vieillissement 3 ans en caves, particulièrement agréable, il est persistant, d’une belle robe or pâle, aux notes d’abricot, de noix fraîche et de miel, un Champagne où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale. Jolie cuvée Réserve, tout en charme, complexe, au nez de petites fruits mûrs et une dominante de lis, très bien équilibré en acidité, une cuvée puissante et bouquetée. Il y a encore leur savoureux Rosé de Saignée, 100% Pinot meunier, présenté dans une bouteille à l’aspect givré avec décor en relief, il est tout en charpente, fruité au nez comme en bouche, aux nuances de rose et de coing en finale.

Chantal, Yves et Eddy Berthelot-Piot
7, rue du Moulin - Neuville
51700 Festigny
Téléphone :03 26 58 08 42
Email : contact@champagne-berthelot-piot.fr
Site personnel : www.champagne-berthelot-piot.fr

Château de TARGÉ


Depuis 2000, nous avons le label Terra Vitis : le sol est travaillé et enherbé, le compost a remplacé les engrais chimiques. Paul a décidé d’aller plus loin avec un passage en conversion Agriculture Biologique depuis 2017 lors de son arrivé sur le domaine. Belle demeure flanquée de 4 tours à flanc de coteau, le domaine est superbement situé sur le coteau particulièrement calcaire qui domine la Loire avec un vignoble de 21 ha, 17 en rouge (Cabernet franc), et 4 en blanc (Chenin). Paul décide d’ailleurs de développer le Chenin Blanc sur de superbes terroirs. “L’année 2018 a été chaotique, nous raconte Paul Pisani, touchées par le mildiou, les vignes nous ont réservé une agréable surprise avec une récolte abondante et des degrés élevés (plus de 15), de ce fait, nous avons acheté des raisins en Bio pour les assembler à ceux de Targé, en cuvée traditionnelle, cuvée rosé, et les vins à bulles blanches et rosées. La cuvée Quintessence, elle, sera produite uniquement avec les vins du Château. Le Targé 2018 sortira au printemps 2020. Ventes en 2019 : Targé 2016, puis 2017, les cuvées Quintessence et Ferry 2015, en blanc, les Fresnettes 2017 : 100% Chenin, le Coteau de Targé 2017, le rosé 2018 et, pour les bulles, le Saumur brut en rosé et en blanc.” Comme d’habitude, voilà un superbe Saumur-Champigny Quintessence 2015, vieilles vignes de Cabernet franc, élevé en fût de chêne, dense, racé, au nez intense et complexe (mûre, cannelle, cuir), de bouche étoffée, de garde. Goûtez le Saumur-Champigny Château de Targé 2016, aux notes de griotte, mêle souplesse et intensité aromatique, harmonieux et très équilibré, un vin typé. Excellent Saumur-Champigny rouge Cuvée Ferry 2015, vieilles vignes de Cabernet franc, au nez complexe où dominent les groseilles, associant puissance et finesse, c’est un vin bien corsé, de garde. Vous allez aussi aimer le Saumur blanc Fresnettes, au nez de fruits (coing, citron), vineux et fin à la fois, charmeur et riche, avec en bouche, des dominantes d’amande et de poire.  Agréable rosé, sur la fraîcheur, idéal pour un pique-nique en bord de la Loire. Le Saumur brut blanc de Targé, 70% Chenin blanc, 30% Cabernet franc, méthode traditionnelle façon Crémant, aux bulles fines, avec des arômes de coing et de tilleul, et une belle minéralité, très abordable comme le Saumur brut rosé, 100% Cabernet franc, remarquable, au nez intense et délicat d’agrumes et de fruits frais, tout en fraîcheur.

Édouard et Paul Pisani-Ferry
Chemin de Targé
49730 Parnay
Téléphone :02 41 38 11 50
Télécopie :02 41 38 16 19
Email : edouard@chateaudetarge.fr
Site personnel : www.chateaudetarge.fr

SCE DU CLOS BELLEFOND


Issu d’une vieille famille vigneronne originaire de Santenay, Louis NIE acquit, en 1889, le Domaine du CLOS BELLEFOND, qui reste aujourd’hui encore un domaine familial. Situé au Sud de la Côte de Beaune, à Santenay, cité viticole, touristique et… thermale, le Domaine exploite exclusivement des appellations villages et Premiers Crus sur les finages de SANTENAY, CHASSAGNE-MONTRACHET, VOLNAY et POMMARD. Sur ces sols géologiquement variés de la Côte de Beaune, Pinot Noir et Chardonnay, utilisés en mono-cépage, permettent au vinificateur d’exprimer parfaitement la typicité des vins. Fidèles aux traditions bourguignonnes et sans se soucier des phénomènes de mode, après une récolte manuelle au tri rigoureux, les vinifications ont lieu en cuves de chêne, ouvertes et sous claies, pendant une dizaine de jours. Les vins sont ensuite élevés en fûts, durant une période de 18 à 20 mois selon la puissance du millésime ; mis en bouteilles puis conservés en nos caves jusqu’à leur expédition. Superbe Santenay Clos Bellefond 2013, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de myrtille et d'épices au palais. Beau Volnay-Santenots Premier Cru rouge 2014, aux tanins mûrs, aux arômes de fruits rouges et de sous-bois, d’une jolie charpente en bouche. Le Pommard Premier Cru La Platière 2014, d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus, de cuir et de fruits surmûris. Leur Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2013, avec ces arômes intenses (groseille, mûre) et cette pointe d’épices, aux tanins savoureux, mêle gras et intensité, un vin bien typé, tout en nuances au palais, comme ce Santenay Premier Cru La Comme 2014, très équilibré, mêle charpente et souplesse, avec des arômes mûrs et complexes de fruits rouges et de réglisse, de robe grenat profond.

Laurence et Bernard Chapelle
2, route de Chassagne
21590 Santenay
Téléphone :03 80 20 60 29
Télécopie :03 80 20 65 92
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
Site : closbellefond
Site personnel : www.closbellefond.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine CRUCHANDEAU


Paul DÉTHUNE


Tout en nuances, leur Champagne Extra brut Grand Cru, est très fin, corsé et très fruité, aux notes caractéristiques de petits fruits mûrs et de pain grillé, avec beaucoup de fraîcheur au palais. Le Champagne brut rosé Grand Cru, 80% Pinot Noir et 20% Chardonnay, a une teinte rose, c?est une cuvée très fine, persistante, alliant puissance et élégance, qui sent la framboise très mûre (30 e). Toujours excellent, le brut Blanc De Noirs Grand Cru, 100% Pinot Noir, de bouche bien équilibrée où l?on retrouve les fruits blancs et le tilleul, c?est un Champagne complexe, de robe soutenue, à prévoir aussi bien sur un carpaccio de poisson qu?avec un gâteau de bananes à la cannelle, par exemple (38€).
Quant à ce brut Prestige Princesse des Thunes, parts égales de Pinot Noir et de Chardonnay, il est très équilibré, au nez dominé par les fruits mûrs et la noix, persistant en bouche, une réussite (44€).

Sophie et Pierre Déthune
2, rue du Moulin
51150 Ambonnay
Tél. : 03 26 57 01 88
Email : info@champagne-dethune.com
www.champagne-dethune.fr


Domaine de MONTIGNY


Le domaine est en Agriculture raisonnée depuis 2005. Vignes de 25 à 60 ans, partiellement enherbées, petits rendements.
Toujours superbe Touraine rouge Gamay 2016, bien marqué par son cépage, est particulièrement charmeur, rond, gourmand, il sent bon la violettte et à ce prix là, on ne se prive pas. Remarquable Touraine Prestige 2016 rouge, Gamay, Côt, Cabernet Franc, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibré, dont l?évolution se poursuit.
Séduisant Touraine blanc Sauvignon 2018, un vin vif et bien équilibré, au fruité persistant avec cette touche de pêche et de citronnelle, de bouche suave, d?une finale longue et fraîche. Le Touraine rouge Côt 2017, riche en couleur comme en arômes, avec des notes caractéristiques de framboise mûre et d?épices, intense au nez comme en bouche, d?excellente évolution comme le Touraine rosé, cépages Pineau d?Aunis, Gamay et Côt, séduisant par sa rondeur et son fruité en bouche.
L?IGP vin de France Dolce Vita blanc, est un vin mœlleux, cépage menu Pineau appelé Orbois en Touraine, c?est un vin gourmand, très agréable en bouche, de belle robe, au nez de petits fruits, suave, tout en harmonie avec des nuances de fruits confits. Ne pas hésiter aussi à déboucher le Touraine Fines Bulles Rosé, tout en délicatesse, très équilibré, de belle teinte, tout en bouche avec des nuances de framboise et de rose.

Jean-Marie Michaud
22, route de Soings
41700 Sassay
Tél. : 02 54 79 60 82 et 06 71 89 38 43
Email : domaine.montigny@gmail.com



> Les précédentes éditions

Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018

 



Pierre MIGNON


Château TOUR-DU-ROC


Domaine Daniel REVERDY & Fils


Domaine Le CAPITAINE


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine de la PALEINE


Château La GALIANE


Domaine LUQUET depuis 1878


Domaines BUNAN


Château Le BOURDIEU


Domaine BARON de L'ECLUSE


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Gérard TREMBLAY


Sylvain MOSNIER


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château CHENE-VIEUX


Château LE DESTRIER


Domaine de VIAUD


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Château PONT LES MOINES


Château le TUQUET


Château MAYNE LALANDE


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château La CLOTTE-FONTANE


Château LAFARGUE


Château FONROQUE


Cédric CHIGNARD


Château de CÔME


Champagne BRICE


Château BEYNAT


Domaine de la POULETTE


Château VOSELLE



DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU LA GALIANE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales